Accueil > Actualités > BAFA en distanciel Un projet dangereux !

BAFA en distanciel Un projet dangereux !

Le distanciel – on le vit de partout. À l’université, sur certaines formations professionnelles passent en distanciel.
Pour le BAFA ou le BAFD cela nous semble impossible. Impossible et dangereux.
Comment à travers un écran réfléchir et se projeter à organiser l’accueil d’enfants, l’organisation d’un groupe d’enfants, l’organisation d’activités. Comment former des jeunes à une mission de lien social sans interaction physique avec leurs pairs ? Comment former des personnes à être un acteur de l’enfance sans échange, sans débat, sans confrontations ? Comment former des jeunes à encadrer des mineurs sans être confronté à l’expérimentation au collectif ?

Aujourd’hui le gouvernement, le ministère de l’Éducation et de la jeunesse prend des décisions très dangereuses remettant en cause un système éducatif fonctionnant depuis des décennies. C’est ainsi que discrètement il y a quelques mois le ministère avait aussi permis le BAFD (directeur/trices d’accueil de loisirs et de centre de vacances) dès l’âge de 18 ans (au lieu de 21) ! Comment imaginer diriger un accueil de loisirs à 18 ans (avec tout au plus quelques « petites » semaines d’expériences) !

Vidéo sur un atelier bois sur un stage BAFA : démonstration très concrète du présentiel
https://vimeo.com/522238849

Et le positionnement du CRAJEP Pays de la Loire

BAFA en distanciel communication du Crajep

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Conditions Générales de Ventes | Règlement intérieur des formations

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org