Accueil > Actualités > Été et terrain d’aventure

Été et terrain d’aventure

Pour les CEMEA l’été n’est pas synonyme avec repos. Effectivement il y a les stages BAFA sur tout l’été, 3 bases de loisirs (dont certaines s’ouvrent aux écoles dès le mois de Juin), la Coopérative Jeunesses de Territoire (qui a ouverte pour une 2ème année), TAMO (accueil d’exilé-es), un séjour ado en Allemagne, l’animation avec AJ d’un centre de loisirs à Malakoff (Nantes), mais aussi le terrain d’aventure sur Angers.

Alors ne pouvant pas tout retracer, un témoignage sur cette expérience novatrice qui était plus courante en France dans les années 60/70. Une expérience à poursuivre et à démultiplier. Pas n’importe comment car il y a une pédagogie spécifique !

Terrain d’aventure à Belle Beille (49) : la fin d’un été ...

Du 22 juin au 9 août 2019 un terrain d’aventure s’est vécu au pied des tours du square Champagny à Belle Beille (quartier prioritaire d’Angers), ce village de constructions a été mis en place par le Centre social Jacques Tati et les CEMEA Pays de la Loire en partenariat avec la Ville d’Angers, Angers Loire Habitat, la DDCS, la Préfecture et la CAF.

Le terrain d’aventure c’est un lieu où tout le monde peut venir et partir à sa guise, sans inscription, sans adhésion, où on peut passer boire un café, construire une cabane, glander, fabriquer un meuble pour chez soi, regarder ce que font les petit.e.s et les grand.e.s, ...

Mis en place dans l’esprit des terrains d’aventure qui fleurissaient entre 1950 et 1980 sur les terrains vagues des villes françaises et qui résistent et existent toujours à Hambourg, en Suisse, en Belgique, ..., ce lieu s’articulait autour de deux grands principes : libre circulation et libre activité.

En 35 jours d’ouverture le terrain est devenu un véritable village avec une bonne centaine d’enfants "régulier.e.s" (venant plus de 2 fois par semaine), le passage de plus de 1000 personnes différentes, 3 anim’ référent.e.s, 110 permis scies passés, 36 cabanes plus ou moins grosses, la présence de nombreux acteurs associatifs et institutionnels du quartier (écoles, éduc’ de prév’, centre social, fédération des centres sociaux, accueil maternel, ...), 90% des aventurier.e.s venant du quartier, 20 kg de clous et vis utilisés, ....

Mais surtout un lieu où on peut passer des vacances au pied de chez soi, à son rythme, sans programme, où 10h par jour 6 jours par semaine des anim’ sont là pour accompagner les projets, causer, filer la patte quand une cabane devient trop peu solide, proposer des idées, ..., un lieu où enfants, adultes, ados peuvent se croiser, danser, manger, ...

Ce projet est loin d’être fini car petit.e.s et grand.e.s attendent de pied ferme la rentrée afin de travailler à la suite avec comme ligne d’horizon un terrain d’aventure permanent dans le quartier !

Retrouvez ici des photos de ce petit village temporaire.

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org