Accueil > Actualités > Les bases de loisirs reviennent en 2018

Les bases de loisirs reviennent en 2018

Partez en mini-camp autrement et juillet et en août 2018

Durant l’été 2017, des groupes d’enfants se sont succédés pendant les huit semaines de juillet et d’août sur les trois sites de bases de loisirs ouverts par les CEMEA Pays de la Loire et leurs partenaires.

Cette édition nous a déjà donné envie de repartir de plus belle l’année prochaine, et nous vous invitons donc à découvrir la plaquette 2018 des bases de loisirs : quatre sites potentiels dans le 44, le 49 et le 85.

Notre projet de bases de loisirs

Dans le monde des bases de loisirs, nombreux sont les lieux qui appuient leurs communications sur une offre dite de consommation. Que ce soit de la voile, du kayak, de l’escalade, ou du parachute ascensionnel, l’idée est d’attirer les groupes à travers des d’activités toutes plus incroyables les unes que les autres.

Il en résulte un programme de vacances préétabli, sur lequel le groupe ne pourra que peu ou pas donner son avis et des journées rythmées par les interventions extérieures.

Le rythme des interventions, les contraintes qui en découlent, ne permettent pas la mise en place d’un projet où les journées se construisent selon les envies et projets des enfants.

Les Ceméa de Pays de Loire souhaitent soutenir des alternatives à ce phénomène. En 2006, ils ont choisi de s’associer à la gestion d’une base de loisirs, en partenariat avec Anim’action et la Métairie d’Ardennes, afin de permettre à des groupes de vivre des vacances à un rythme choisi, de construire les activités en lien avec l’environnement et les envies des enfants.

Cette base de loisirs, installée dans un environnement suscitant, regorge de possibilités : sorties en kayak, observations des insectes, création de vivarium, fabrication de cabanes, participation à la traite des chèvres, fabrication de son propre fromage...

Grâce à la présence d’une personne ressource, les Ceméa accompagnent les groupes dans la découverte des richesses de l’environnement, du réseau d’agriculteurs locaux, et la mise en place d’activités (kayak, cabanes, atelier bois…). Par sa présence, et ses fonctions, cette personne rend également possible l’échange de savoirs entre équipe d’animation, et la poursuite de la formation de chaque personne présente sur le site.

Ces bases de mini-camps sont donc pensées comme des espaces permettant de vivre d’autres projets pédagogiques dont la vie quotidienne, la prise en compte du rythme de chacun, et la découverte du milieu seront les objectifs principaux.

Nous faisons le pari que ces expériences participent à l’éducation de futurs adultes soucieux de l’environnement, de l’alimentation, et de leurs capacités à s’organiser collectivement.

Plaquette bases de loisirs 2018
SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org