Accueil > Newsletter > Archives > Newsletters 2010 > Novembre 2010 > Articles > Journée d’étude JPA avec le Conseil Général de Loire Atlantique sur l’animation (...)

Journée d’étude JPA avec le Conseil Général de Loire Atlantique sur l’animation sociale et culturelle

Le Jeudi 02 décembre de 9h30 à 13h00
au FJT Port Beaulieu à Nantes

(Voir l’article pour plus d’infos sur la journée)

Pour les CEMEA l’animation sociale et culturelle a du sens et doit être portée collectivement comme un enjeu fondamental de notre société. Elle ne doit pas être penser comme le pansement social dans une période de crise économique et sociale. Elle doit être un élément parmi d’autres de construction de l’individu, de prise de conscience individuelle et collective et d’émancipation...

La place de l’animation sociale

Si la question de la socialisation des individus est traitée différemment selon les cultures, chacun convient qu’elle s’organise dans notre société autour de deux types de lieux majeurs : la famille, qui reste le premier espace d’expérimentation du lien social, et un certain nombre de lieux collectifs comme l’école, le travail, les associations...
Concernant le secteur de l’animation sociale et culturelle, qui puise ses racines dans l’histoire des mouvements d’éducation populaire, il est reconnu que cette question a toujours occupé une place centrale.
Les activités de loisirs et de vacances, les espaces d’accueils (ACM, Maison de quartiers, centre socioculturel, associations...) sont donc des espaces de médiations, de rencontres qui permettent de répondre à des objectifs d’émancipation et de citoyenneté que l’on retrouvera dans les différents projets sociaux et éducatifs. L’animation sociale et culturelle agit sur ce que l’on appelle historiquement le temps libéré ; un espace temps hors de l’école et du travail, un espace hors de celui de la famille (même si les liens, les rencontres avec la famille sont possibles).
En effet, plusieurs principes participant d’un projet d’émancipation sociale de l’individu ont conduit les nombreuses évolutions de ce secteur à savoir :

  • une conception active et partagée de la culture ;
  • l’apprentissage et l’exercice de la citoyenneté ;
  • le partage de la responsabilité individuelle et/ou collective ;
  • la promotion de la personne comme premier acteur de son présent et de son devenir ;
  • le développement du lien social et de la solidarité.

Les enjeux de la culture

Les sciences et la culture scientifique, les arts et les pratiques artistiques, les média et la maîtrise des cultures d’écrans, l’environnement, l’expression écrite et orale et la maitrise des signes codes et langages, l’interculturel et la prise de conscience des différences culturelles constituent des ressources indispensables dans ce processus de construction d’une culture commune.
Leur accès est un droit fondamental qui contribue à la formation du citoyen et qui constitue donc un garant pour la démocratie, à condition d’être appliqué !
Les CEMEA revendique la nécessité d’une éducation artistique et culturelle c’est-à-dire un processus qui ne vise pas à « mieux consommer » mais plutôt à donner des clés de compréhension et des leviers pour agir sur le monde...

CEMEA Pays de la Loire

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org