Accueil > Newsletter > Archives > Newsletters 2009 > Décembre 2009 > Articles > Édito : Appel à dons

Édito : Appel à dons

« L’argent est préférable à la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières » Cette citation de woody Allen a une part de vrai. Mais pas totalement dans la mesure où l’éthique peut et doit prendre le dessus. Nous ne pouvons pas tout faire. Contrairement à ce qu’a pu dire Marx, la fin ne justifie pas les moyens !
Néanmoins les moyens financiers de nos associations sont fondamentaux pour mettre en œuvre nos principes, nos valeurs... Nos associations vivent certaines difficultés et pas forcément en lien à la conjoncture économique actuelle ; mais plus liées aux modèles de financement.

Pour les CEMEA Pays de la Loire les sources de notre financement (en comptant une part de contribution nationale l’association nationale) sont de :

  • 18% de subvention dont 60 % de l’État et 40% des collectivités locales
  • 82% au niveau des stagiaires et employeurs (prise en charges)
    pour un budget global de 1 750 000 euros dont 1 500 000 euros gérés directement par l’association régionale.

Sur les parts des subventions nationales, nous avons de fortes craintes au regard des politiques gouvernementales actuelles. Il n’y a pas besoin d’être partisan pour partager ce pessimisme. A noter aussi sur les 82% il y a des secteurs entre nos associations où la concurrence s’accentue... Par exemple sur la région Pays de la Loire, on peut compter jusqu’à 17 structures organisant des stages BAFA. Et on compte moins d’une dizaine d’associations qui respectent pleinement les attendus liés à l’agrément : formation des formateurs, publications, matériel sur le lieu du stage... Car effectivement si nous faisons des stages c’est parce que depuis 1936, nous avons identifié les stages comme des espaces de transformation des pratiques éducatives et par là la transformation des rapports sociaux.

Alors notre stratégie, dans les années qui viennent, doit être à la fois de diversifier et de consolider nos sources de financement. C’est dans ce sens que nous lançons une campagne de dons. Effectivement donner de l’argent permet aussi de réduire ses impôts. On peut donc donner sans « tricher » sur la forme. Et sur le fond c’est aussi (au même titre que les services publics) un moyen de contribuer à la vie d’une association complémentaire de l’école publique et dont le réseau national est reconnu d’utilité publique...

Alors si vous voulez donner, faire un don :

Vous envoyez un chèque et on envoie un reçu utilisable pour les services des impôts. Vous pouvez aussi téléphoner aux CEMEA 02.51.860.260 et demander Nadine Marchix.

Régis Balry
Pour les CEMEA Pays de la Loire

dons
SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org